AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Visite d'Arrabal

Aller en bas 
AuteurMessage
arrabal

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Visite d'Arrabal   Dim 30 Déc - 13:18

Perdu dans ces pensées, un homme immense entre dans le petit salon et demande audience aux grand guerrier de l'AD. L'homme qui le recois le dévisage de haut en bas et lui demande d'un ton méprisant :

- C'est a quel sujet ? Sache qu'ici on ne recois que les maitres de royamme et non les gueux et les sans terre.

L'homme affiche un immense sourire qui laisse apparaitre une dentition déprépite, puis, soulevant la capuche de son manteau de vieux cuir poussièreux, laisse apparaitre un front chauve sur lequel brille la couronne d'un maitre Gitan.

- Annonce donc la visite du seigneur Arrabal, roi gitan des hommes sans terres de travian. Je souhaite m'entretenir avec tes maitres à propos des soucis que nous avons rencontrer ces dernières semaines.

Alors un silence crispé se pose, plusieures têtes se tourne vers notre visiteur et commence à le déviser. Une femme laisse echappé dans un soupir crispé :
- Mais comment ose t'il se présenté a nous !
Et un autre de dire :
- Mais regardez un peu sa mise, que cet homme est sale.

Arrabal ne semble pas être affecter pas les paroles désagréable à son sujet et avance sans crainte vers ses hotes.
Lorsqu'il n'est plus qu'à quelques pas, il s'arrete, salut avec fortes pompes les dames qui sont présente, puis tend un immense main sombre vers les hommes du royamme.


Dernière édition par le Dim 30 Déc - 13:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite d'Arrabal   Dim 30 Déc - 13:20

Salut à toi Arrabal, bienvenue chez nous.

Prends donc un siège et installe toi devant l'âtre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite d'Arrabal   Dim 30 Déc - 13:23

Le deuxième a lui serrer la main fut alors Brutus544 qui s'exprima en ces termes

" Soit le bienvenu, Arrabal, sache que les anges de la destinée ne te tiennent pas pour responsable des folies commises par un imposteur, usurpateur de ton nom. Apprécie la chaleur de cette antre et apprenons à nous connaître maintenant que le malentendu est dissipé "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite d'Arrabal   Dim 30 Déc - 15:10

"Salut a toi arrabal , content de te voir enfin ici"
espérons que tu puisse enfin être reconnut comme telle !
Revenir en haut Aller en bas
onyx
Leader de l'alliance 7-2-3
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: Visite d'Arrabal   Dim 30 Déc - 15:36

bbravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite d'Arrabal   Dim 30 Déc - 15:55

Bienvenue à toi noble seigneur.

Maintenant que le malentendu causé par un vil usurpateur a été dissipé, peut être allons-nous arrivé à nous entendre...
Revenir en haut Aller en bas
devil sephiroth

avatar

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Visite d'Arrabal   Dim 30 Déc - 16:07

bonjour a toi arrabal bienvenue dasn notre antre greencha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite d'Arrabal   Dim 30 Déc - 16:39

salut à toi noble seigneur, prend donc un petit moment pour te restaurer, la route a du être longue jusqu'ici.
Ensuite tu pourras nous parler de ton royaume, j'avoue n'avoir jamais entendu parler d'un peuple gitan dans le monde de travian.
Nous sommes tous impatients d'en savoir un peu plus!
Revenir en haut Aller en bas
FC_thunderstorm

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Visite d'Arrabal   Dim 30 Déc - 16:58

Bienvenue seigneur gitan, c'est avec grande impatience que j'attends de faire ta connaissance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arrabal

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Visite d'Arrabal   Dim 30 Déc - 22:10

Arrabal repond a chacun par un sourire bienveillant, mais il n'echappe a personne que malgrès son air poli et courtois, il echange quelques regards emplis de morgue avec son ancien chef d'alliance. Arrabal se tourne vers l'auditoir AD et d'une voie sombre et gluturale s'exprime en ces mots :

- " Messieur, sachez que la communauté Gitane a toujours été présente dans le monde de travian, en effet il existe des hommes depuis plusieurs siecles qui se promenne de village en village pour répandre les nouvelles du monde. Pendant longtemps mon peuple fut migrateur, disséminé dans toutes les contrés, nous etions musicien, jongleur, saltibanque. Nous aimions cette vie de bohème, chaque jour etait différent du précédent ... mais les choses ont changé, certain seigneurs se sont mis a nous percécutés, il s'en fut de peu pour que mon peuple disparaise à jamais. Lors de notre dernier rassemblement, nous avons décidé que pour survivre, une partie d'entre nous devais s'installer sur une terre et la revendiquer comme sienne pour que survive l'art, la musique et la poésie. L'avenir est sombre, les cartomanciennes et autres diseuses de bonne aventure sont formelles, une guerre terrible est prévu dans un avenir proche. Les épées font se frapper les une contre les autres, et peuple Gaulois, Romain et Germain vont devoir s'unir pour se battre les uns contre les autres et si il en sont capable ... de survivre. Nous, peuple Gitan, souhaitons survivre à ce cataclisme à venir. Nous avons donc créer notre campement, et nos armées se rassemble. Chaques jours de nouveau Gitan viennent grandir nos rang."

" Nous ne souhaitons pas la guerre, mais nous savons qu'elle est innvitable. Mon jeune cousin a commis des erreurs, en s'en prennant a un ancien percécuteur. C'est de ma faute, je le savais trop jeune pour tenir le royamme mais je n'avais pas le choix, je devais partir consulter les oracles. Aujourd'hui, mon jeune cousin a compris son erreur et plus jamais ne se mélera de politique et de guerre."

"J'espere que l'avenir nous permettra d'effacer a jamais ce malentendu, le peuple Gitan est un peuple fier mais il n'est en rien béliqueux."

Arrabal leve son verre et le bois d'un trait, s'essuis la bouche grossierrement et pour clore son recit termine par ces mots.

" Afin de réparer, mes erreurs passés, moi Arrabal, Seigneur Gitan, vous offre ces modestes présents : vin délicat et herbe mystique afin de passer ensemble une soirée de paix et d'amour en homage a nos déesse du passé. Musicien, danseuse, dresseur de serpent, conteur et saltibanque m'attentent a quelque pas d'ici et j'attend confirmation de votre bienveillance a notre egard pour vous régaler des contes et légende du passé."

Après ses mots, Arrabal releve sa capuche, s'agenouille sur le sol leve les bras au ciel et entonne un chant mélancolique et puissant qui parlent du bruis des vagues sur les plages des mers du sud .. au large de l'ile des parfum interdit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
onyx
Leader de l'alliance 7-2-3
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: Visite d'Arrabal   Dim 30 Déc - 22:53

j'adore tes histoires !

que les femmes viennent et se donnent a nous ,
que le vin coule a flots,
ques les eppées regagne leurs fouraux !

aubergiste : a boire, et de l'avoine pour mon cheval !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite d'Arrabal   Dim 30 Déc - 23:25

Les femmes viennent, mon épée regagneras sont fourreau, mais ma "matraque" regagneras un autre genre de fourreau Very Happy

Hum désolé... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite d'Arrabal   Lun 31 Déc - 15:00

Wahahahahah!!!! Un poste d'Arrabal!!!

le RP me tend les bras!


Le sus-nommé ancien persécuteur se présenta dans l'antre des Anges accompagné de son faucon pélerin encapuché, on venait juste de le rappeler de sa chasse matinale.
On pu voir alors que ses traits ne contenaient aucune colère. Il était au contraire ravi de rencontrer enfin l'homme qui se cachait depuis si longtemps derrière le révérable nom d'Arrabal. Ravi de voir tant de magnificence dans le geste du nomade, il l'était de même.
Le conte Khrypteos ouvrit sa cape de drapure noire et mis ses mains gantées sur ses hanches. Il toisa le respecté gitan:

"Soit le bienvenue parmis nous Arrabal. C'est un plaisir que d'accueillir sous notre toit l'homme pour lequel ma pitié n'a point faillit durant le conflit qui nous a opposé, involontairement, à ce felon de cousin béliqueux. Sâche que malgré sa jeunesse et son pauvre vocabulaire il m'a grandement amusé et que je lui décerne s'il le souhaite le titre de bouffon nobilaire.
Ne tiens pas mes paroles, Ô grand roi des Gitans, pour une marque d'irrespect, je sais en mon fort que ta sainte main ne guidait pas ses actes puérils. A l'avenir si je puis t'imposer un conseil de ma bouche, une laisse lui serait peut-être un meilleur cadeau de noël qu'un château et ses gourdins..."

Son oeil était illuminé d'une flamme aussi noire que le jais tandis que ses paroles sonnaient fort dans la chaumière. Des femmes délicates aux plus anciens rassemblés on acquieçait aux paroles avisées mais acerbes du conte.

"Ton cousin voulait une guerre, je pense qu'il a obtenu le début d'une longue amitié entre seigneurs. De ton côté, je sais que ton sang est aussi noble que celui des nôtres, tu sais cependant de quoi sont capables les Anges de la Destiné et tu sais que nous utiliserons tous les moyens mis à notre disposition pour atteindre notre but!
Bienvenue parmis nous encore une fois, noble Arrabal. Que nos relations soit dès lors pacifiées et amicales. Que ce vin que je bois aujourd'hui, grâce à toi, soit le sang de nos ennemis et non le tien, sur le nom du Dieu des Anges."

Après ces dernières paroles il tendit sa main gantée au très respecté gitan et leva son verre en effectuant une dernière courbette.
Revenir en haut Aller en bas
arrabal

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Visite d'Arrabal   Mer 2 Jan - 15:51

Arrabal dévisagea longement l'ancien percécuteur de son jeune cousin. On sentait alors chez le maitre gitan une colère contenu, le sang nomade est ainsi fait, il s'emflamme parfois très vite. Mais il se maitrisa, et après un silence crispant, il tendit lui aussi sa main au conte Khrypteos, et la serra en le regardant le plus droitement possible dans les yeux :

"J'acceuille tes paroles avec apaisement, dit il"

Puis tout en regardant chacun tour à tour dans les yeux, enfila sa cape puis leur dit :

"J'observe avec plaisir que chaqu'un ici semble vouloir entretenir des relations cordiales. Merci pour ce bon vin, je vais de se pas voir les miens qui attendent non loin d'ici, je vais leur apprendre la nouvelle de votre bon acceuil et demain nous viendrons tous ensemble afin que nos peuples se melent le temps d'une nuit folle."

Puis il sorti aussi rapidement qu'il etait rentrer, sans plus de cérémonie ni même un regard derrière lui. Certain furent choqué de cette sorti, mais pour beaucoup il comprendrons plus tard que sortir sans un regard dérrière soit est une marque d'infinie respect pour les gens du peuple gitan, cela veux dire, je ne craint pas que tu me poignarde dans le dos.

( suite demain ... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
onyx
Leader de l'alliance 7-2-3
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: Visite d'Arrabal   Mer 2 Jan - 16:52

encore c'est trop bon
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arrabal

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Visite d'Arrabal   Jeu 3 Jan - 21:07

D’abord un murmure, une clameur indicible se transmit à toute la région sans que quiconque ne puisse en identifier la provenance. La rumeur lui donna différente origine, c’est un peuple de sauvage qui vient nous déclancher la guerre disais les uns, d’autre affirmais l’inverse et défendais la thèse que les anges de la destiné avais soumis un nouveau peuple et que celui-ci venais leur rendre hommage. Vers midi un homme traversa la ville en courant jusqu'à la place centrale et là il dit à tous :
« J’ai vu un nuage de poussière vers l’ouest, j’ai voulu m’approcher mais le bruis qui emmenais de la bas était apocalyptique … c’est à ce demander si cette armée ne possède pas des oliphant … »

Les gens parlais, inventait toute sorte de légende à propos de cette cohorte lointaine qui approchait bruyamment. Mais comme les seigneurs ici présent ne semblaient pas s’affoler des réactions du peuple, le peuple ne s’échauffa pas, confiant qu’il était en ses dirigeants.

Vers 18 heures, on pu voir des remparts de la citadelle de la destiné, des hommes et des femmes à la peau sombre. Ils y avais des charrettes qui portait d’immense tambour, les hommes jonglais ou crachais du feu, les femmes dansais et chantait. Un sourire général s’afficha sur tout les visages et nombreux furent ceux qui voulaient voir arrivé celui qu’on attendait :

L’un cria :
« Selon les seigneurs du château, nous recevons la visite du seigneur Arrabal, prince des gitans »
Un autre dit :
« Il parais que leurs femmes sont belles et farouche. »
Beaucoup criais, heureux d’avoir un peu de fantaisie dans leur vie qui depuis quelques semaines malgré les fêtes de noël était toute semblable les unes aux autres : fortifier, attaquer, se défendre, évoluer plus rapidement que le voisin.

A 19 heures, le peuple Gitan était aux portes de la ville, et leur chef se porta au devant du cortège, seul, sans armure vêtu d’habit couleur du désert.
Il leva la main en signe de paix et dit :
« Ho seigneur de la citadelle de la destiné, comme promis nous voici ! Au nom des miens, je demande le droit d’entré à mon peuple dans votre citadelle et aussi celui de planter nos tentes et chapiteaux le long de vos remparts. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite d'Arrabal   Ven 4 Jan - 23:53

Le compte Khrypteos et le prince Onix observaient l'arrivée des gitans depuis de longs moments. Excité par la perspective de retrouver le roi Arrabal, ils avaient longuement reparlés des termes de leur prochaine rencontre avec le peuple nomade.

Elevés tous deux ensemble dans leur prime jeunesse ils avaient eu les mêmes professeurs, les mêmes corrections, et étaient liés par des sentiments amicaux qui valaient au compte de nombreuses propositions de soudoiement. Proposition que sa loyauté et son admiration pour son aîné l'avait toujours poussé à refuser et même à provoquer en duel ces faquins de nobles qui avaient osé mettre son amitié pour le prince en doute.

"-Si je puis me permettre, ce lord Arrabal me semble des plus courtois et la sympathie suinte de son faciès, lorsqu'il n'est point rempli de haine contenue, soit dit en passant, mon prince. Son appuis et celui des siens pourrait à l'avenir nous être précieux et je dois dire qu'il m'amuse. Rencontrer son peuple est certainement une chance pour nous de découvrir les plus profonds secrets de la magie gitane, sans parler de leurs cheveaux qui se déplacent plus vite que les aéronefs du nord m'a-t-on dit avait déclamé le compte à son prince et maitre.

-Tu oublie ta charge, compte! Mais qu'à cela ne tienne, notre amitié passe outre ces simagrés et je te suis reconnaissant de ces conseils 'avisés' avait répondu le prince des Anges en s'esclaffant devant le reste de la cour, cependant je dois bien avouer que ce rustre de gitan et ses manières m'intéresse... et me trouble. As-tu donc observé comme il a commencé à chanter dans notre antre? Non, je m'égare... Mais il est certain qu'une telle posture inspirait le respect Khrypteos. Je serais très heureux de le recevoir à ma table dès son arrivée!

-Est-ce bien utile mon prince, nous ne savons point si sa parole est digne confiance...

-Compte! Ceci est une décision royale! Et je ne crois point m'être autant amusé depuis mes derniers faits d'armes durant la razzia des Barbares Ostiens! Et vois-tu mon père est déclinant, malade depuis tant de décades, que ma charge m'oblige à prendre des leçons de diplomatie d'où qu'elles puissent venir, afin de me préparer à reigner sur le royaume des anges puis sur le Travian tout entier!"

Et ainsi fut préparé, à la gauche du trône princial à la table royale, un fauteuil presque aussi magnifique scintillant de draperies et de pierres, à la destination du roi des gitans.
C'est donc avec contentement et en se jetant des oeuillades de bravade que les deux jeunes dignitaires regardaient les chariots avances devant leurs murs.
Les autres nobles observaient les deux hommes avec un mélange d'appréhension et de respect : qu'est ce que ces deux flammes vives allaient encore inventer pour mettre les bases du royaume à l'épreuve...

Onix fit un signe aux magiciens royaux qui envoyères des oriflammes d'ambre annoncer la bienvenue aux nomades.

"-Bienvenue à toi jeune gitan! Sâche que ton peuple est en ces terres le bienvenue. Des terres dans les plaines bordant la citadelle ont été alloués pour vos chariots cependant il me semble que mes intendants ont été mal informés sur le nombre d'ares à reserver! Alors accepte ma parole : prenez les terrains qui vous plaisent autours de ceux que les miens vous désigneront, ils sont vôtres! Et ils le resteront jusqu'à ce que vous le décidiez. Il est encore tôt pour ripailler
alors allez donc vous installer sur vos nouvelles terres mes amis! Un festin vous sera servi dès que l'heure en sera venue...
Mais je ne vois pas Arrabal??..."


___________________________________


Désolé Onix pour cet emprunt, mais tu avais l'air de t'amuser^^.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite d'Arrabal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite d'Arrabal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite de la cathédrale
» Visite de courtoisie (ou quelques questions posées...)
» App 1817 (Cass Machiavèl) Visite de courtoisie ?
» Visite chez Quintarelli
» Visite au Domaine de la Grange des Pères (25 juillet 2011)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: public :: ambassade-
Sauter vers: